Le mot du Maire 2024

L’équipe municipale et moi-même vous souhaitons à toutes et à tous nos
meilleurs vœux pour cette nouvelle année en espérant qu’elle apporte joies,
bonheur et sérénité.
Nous tenons à remercier les forces de l’ordre avec qui nous entretenons
d’excellentes relations et qui répondent à toutes nos demandes ou
questionnements en matière de sécurité ; vous avez d’ailleurs pu remarquer
qu’aux entrées du village ont été posés des panneaux « participation citoyenne »,
certains d’entre vous se sont interrogés sur la présence de ces panneaux, certains
mêmes sont venus me voir en me demandant si nous n’étions pas devenus un
village où nous devions nous surveiller les uns les autres ; il n’en est
évidemment pas question. Le but est de signaler des faits inhabituels dans la
commune où tout simplement s’inquiéter si un voisin ne donne pas signe de vie
pendant quelques jours sans que l’on en soit averti, c’est d’ailleurs ce que
beaucoup d’entre vous faites depuis toujours, cela s’appelle de l’attention.
Nous remercions bien entendu les pompiers de la caserne de Saint Bonnet de
Joux qui répondent toujours présents que ce soit pour intervenir sur les lieux
d’un sinistre, d’un accident que pour le secours aux personnes et toujours avec
une grande bienveillance et des paroles rassurantes, un grand merci pour votre
courage et votre dévouement.
Bien entendu j’adresse un très grand merci à nos agriculteurs, éleveurs,
maraichers, nous voulons tout simplement vous remercier et vous féliciter pour
la qualité de votre travail, pour les soins que vous apportez aux animaux qui
vous accompagnent dans votre quotidien. Vous exercez un des plus beaux et
plus vieux métiers du monde, celui de la terre, de la vie. Mais nous savons aussi
les difficultés de votre profession et les inquiétudes qui peuvent en découler
mais sachez que vous avez tout notre soutien.
Nous avons aussi la chance dans notre village d’avoir nos artisans et nous
pouvons que nous en réjouir, ils sont un pilier de notre économie. Maçon,
peintre, menuisier, plombier vous contribuez à la vie de la commune et avez un
rôle essentiel, nous sommes fiers de vous, de votre travail, merci à vous tous. Je
tiens également à remercier les deux électriciens Alexandre et Arnaud qui bien
que n’étant pas de la commune répondent toujours présents dès qu’il s’agit
d’intervenir à La Guiche.
Je souhaite remercier ici, toutes les associations de notre commune, qui œuvrent
avec enthousiasme et générosité et vous proposent de nombreuses activités.
C’est une vraie richesse qui est au cœur du lien social qui lie l’ensemble de nos
concitoyens. Merci à vous tous, présidents, membres et bénévoles qui donnez
beaucoup de votre temps et qui maintenez le dynamisme de la commune.

Je remercie notre personnel communal qui tout au long de l’année s’implique et
effectue un travail de qualité, dans le but toujours essentiel de satisfaire la
collectivité. Notre personnel technique qui entretient sur la voirie, les espaces
verts, les bâtiments communaux etc. Le personnel lié aux besoins de l’école tant
au niveau de la restauration scolaire, de la garderie que du transport des enfants.
Je ferai juste une parenthèse à propos du personnel technique, vous avez pu voir
ces derniers temps non pas des changements mais du remplacement de
personnel, Didier notre agent principal a dû être arrêté quelques semaines pour
soigner un problème à un bras, malgré sa persévérance à continuer son travail la
douleur l’a contraint à se mettre au repos, son contrat venant à expiration d’un
commun accord nous ne l’avons pas renouvelé, nous ferons un point avec Didier
d’ici la fin du mois. Mikaël a lui aussi des problèmes de santé qui l’ont obligé à
subir une opération, il est actuellement encore en soin, nous lui souhaitons un
prompt rétablissement, le contrat de Mikaël ne sera également pas renouvelé, sa
santé étant la priorité nous lui avons demandé dans un premier temps de se
remettre complètement d’aplomb, nous verrons par la suite. Pour pallier à ces
arrêts nous avons recruté d’autres agents, aujourd’hui est toujours en poste
Fabien que vous avez surement croisé dans les rues de La Guiche.
Pour terminer, je souhaite remercier ici mes adjoints et l’ensemble du conseil
municipal pour leur investissement, leur disponibilité et leur engagement pour
remplir la mission qui nous a été confiée, tout en conciliant vie professionnelle
et vie familiale, nous sommes tous d’accord pour dire que cette vie au service de
la collectivité est enrichissante.
Comme tous les ans je vais aborder quelques points de l’évolution de notre
commune et avant tout les naissances qui ont eu lieu, chaque naissance dans nos
villages nous fait constater que nos communes sont bien vivantes, les enfants qui
ont la chance de grandir dans nos contrées apprennent tôt la relation avec la
nature, la terre, les animaux. Ils n’auront surement pas besoin de leçons
d’écologie puisque le respect de leur lieu de vie fera partie de leur quotidien.
Sont donc nés à La Guiche en 2023 :
Constantin Alexandre VINCENT le 18 février
Noah CELLI le 21 juin
Isaac SILVA MONTEIRO le 28 septembre

Nous constatons également une demande de plus en plus importante de
baptêmes civils, il faut savoir que ce baptême est tout à fait compatible avec un
baptême religieux. Il s’agit d’un acte citoyen symbolique qui unit le baptisé à la
communauté républicaine et qui scelle son adhésion aux valeurs de la
république.
Le baptême civil permet aussi de donner un parrain et une marraine au baptisé.
Nous avons eu la joie d’accueillir de nouveaux habitants dans notre commune,
je profite de cette occasion pour leur exprimer un message de bienvenue ; je suis
persuadée qu’ils trouveront dans notre village et dans les environs la qualité de
vie à la hauteur de leurs espérances.
Joris TWORZYDLO
Francis et Nadège PLANCHON
Sandra Juge et Fabrice BORIE
Famille PHILIPPON-MONNOT
Laurent ROUSSET
Philippe MEYER
Thierry et Nathalie PERLOT
Hubert EICHOZ
Gilbert GUARNERI
Jenna JURY
Emmanuel DE ALMEIDA
Pierre LABAUNE et Melissa BUCHILLET
Joachim BONIN et Camille GUEUGNON

L’an passé, je le regrette nous n’avons célébré aucun mariage mais je sais déjà
que certains seront célébrés cette année.
Malheureusement beaucoup nous ont quitté durant cette année, des décès qui
nous ont tous touchés. Ils faisaient partie de notre quotidien, nous les
rencontrions, nous leur parlions, nous échangions quelques mots, quelques fois
des banalités mais qui tissent des liens, d’autres fois des sujets plus profonds,
plus sérieux
Fernand DAILLY le 18 janvier
Jérôme JACOPS le 5 mai
Jean Albert LEBEAU le 8 mai
Jean Pierre PEHU le 29 mai
Hélène LAUTISSIER le 11 juin

Fernand DUCROUX le 15 juillet
Solange CHEMARIN le 14 octobre
Colette BONIN le 17 octobre
Janine BERTRAND le 29 novembre
Michèle CHEVALIER le 26 décembre
Roger CHARDEAU le 27 décembre

Les actions menées en 2023 ont été nombreuses.
Vous avez pu constater la rénovation du court de tennis ; dès les travaux
terminés une vingtaine de personnes sont venues s’inscrire. Je rappelle qu’il y a
deux façons de profiter de ce court, soit en adhérent au club pour un montant
annuel de 50 euros, vous disposez alors d’une clé et pouvez jouer autant que
vous le souhaitez, avec cette formule vous pouvez jouer à La Guiche ou à Saint
Bonnet. L’autre possibilité est de réserver un court pour une matinée ou un
après-midi, dans le cas où vous choisissez cette formule il est nécessaire de
passer à la mairie récupérer une clé, payer 8 euros et laisser un chèque ou des
espèces en caution de 30 euros.
Nous avons également fait installer au même endroit un ensemble : tennis de
table, jeux pour enfants qui seront complétés par d’autres jeux dans le courant de
cette année, des agrès pour adultes ont complété cet espace ludique.
Vous avez pu voir que tous les 19 bancs de la commune ont été repeints de la
même couleur que les plaques de rues, pour ce travail Didier a été aidé par
Beatrice Merle, une habitante de Grivery, qui a donné gracieusement de son
temps pour améliorer l’esthétique du village. Sur ces bancs nous envisageons de
faire peindre différents petits animaux, le but étant que lors de la chasse aux
lapins à Pâques de ramener également les photos des animaux.
A propos des festivités qui ont été organisé, nous avons eu le plaisir d’accueillir
le groupe de gospel de l’école de musique de la communauté de communes de
Cluny pour un concert qui a réuni un grand nombre de personnes, beaucoup
m’ont demandé d’ailleurs si nous prévoyons de les faire revenir.
Belle ambiance également pour la fête de la musique où Didier nous a fait
découvrir ses talents de DJ et toujours la fameuse dictée au mois de juin qui
rassemble quelques adeptes de la langue française mais qui reste toujours un
moment ludique et convivial, n’hésitez pas à nous rejoindre, le but n’est pas la
performance mais la bonne humeur.

Certains ont pu également apprécier la prestation des enfants de l’école tant au
niveau chant, danse que théâtre, je remercie ici Christel Gueugnon qui leurs
propose toujours des pièces adaptées à leur âge.
Nous avons pu aussi admirer les tous petits de la maison d’assistantes
maternelles qui ont eu la surprise de voir le Père Noël les combler de cadeaux.
Les festivités de l’année se sont terminées par un concert de chants de Noël
donné le 23 décembre par Laurianne VINCENT dans l’église de la commune.
Nous réfléchissons à d’autres manifestations festives pour cette année.
Dans le domaine économique, nous avons vendu deux terrains au lotissement le
Rompoix, deux nouvelles habitations vont bientôt se construire et accueillir de
nouveaux habitants. Il ne reste plus qu’un seul lot à vendre sur ce lotissement
qui je l’espère trouvera preneur.
La commune est en cours d’achat de la maison de Madame Marguerite Meunier,
quelques projets sont en bonne voie, par exemple réhabiliter la maison pour en
faire peut être un gîte communal, l’intérêt étant la proximité avec la salle des
fêtes, le terrain jouxtant celle-ci pourrait être aménagé en véritable parking,
jusqu’à présent la commune le louait à madame Meunier, quant au reste du
terrain il est un des rares terrains constructibles de la commune nous
réfléchissons donc à d’éventuels projets. Cet achat se monte à 111 000 euros,
31 000 euros seront financés par la mairie ainsi que les frais de notaire, les
80 000 euros restants seront financés par un prêt au Crédit agricole sur une durée
de 15 ans et pour un montant annuel de remboursement d’environ 7 000 euros ;
ce prêt est possible puisque nous avons terminé deux prêts sur réfections de
maison en 2023 et un autre se terminera cette année concernant le prêt qui avait
été souscrit pour les travaux de la salle des fêtes. Que tout le monde se rassure,
nous suivons les comptes de la mairie de façon très vigilante et nous
n’engagerons jamais de dépenses au-dessus de nos possibilités.
La société BGI, Bourgogne granulés industrie, ouvrira ses portes dans le courant
du premier trimestre de cette année après plusieurs mois de travaux et d’années
de tractation. La commune est heureuse de l’installation de cette unité de
production qui permet à La Guiche de sortir de l’ombre et qui permettra
l’embauche de 7 personnes, ce qui n’est pas rien pour notre commune. L’usine
tournera en 2×8 avec donc deux équipes, il est prévu que la ligne sorte une
production d’environ 10 000 tonnes de granulés à l’année qui seront dans un
premier temps commercialisés auprès des distributeurs locaux, dans un
deuxième temps il sera possible aux particuliers de se fournir sur place.

Il avait été détecté sur cette parcelle une zone humide, il a donc été nécessaire de
compenser en créant une nouvelle zone humide, ce qui a été fait en contre bas de
l’usine, compensation qui s’est faite selon les directives de la police de l’eau.
Une partie de ces travaux ont été financés par BGI pour le secteur touchant leur
terrain, la partie appartenant à la commune a été financée par la mairie afin de
rendre toute cette zone artisanale propre à la vente et c’est d’ailleurs ce qui s’est
produit puisque nous avons vendu un deuxième terrain à Monsieur Paolozzi,
architecte en son et lumière, il installera prochainement lui aussi son entreprise à
La Guiche. Monsieur Paolozzi et sa famille se sont installés définitivement dans
notre village l’an dernier.
Les prochains travaux de construction de la nouvelle station d’épuration devant
se réaliser prochainement, le centre hospitalier de La Guiche nous a cédé pour
l’euro symbolique la totalité des terrains dont ils étaient propriétaire en
contrebas de l’hôpital afin de permettre la réalisation de ces travaux. La surface
totale de ces terrains représente environ 10 hectares.
Tout au long de l’année 2023, vous avez pu constater très souvent la présence de
l’entreprise Sivignon, en ce qui concerne les travaux incombant et réglés par la
commune, travaux de prolongement de l’eau courante pour création d’un poste
incendie au niveau de la zone artisanale, réfection de la place de l’église, travaux
sur la place de la gare, aménagement sous le pont de Plojus, remise en état de
l’évacuation des eaux de pluie le long du chemin du tacot, réfection des trottoirs
sur la rue de Bellevue.
Des travaux réalisés par le syndicat de l’Arconce et réglés par eux-mêmes,
renouvellement des conduites d’eau sur la route des Foyards à partir du château
d’eau, renouvellement des conduites d’eau de la rue Bel Air et de la rue de la
Bruyère. D’autres travaux ont eu lieu, à la demande de HYDRIS et réglés par
eux-mêmes, ils ont concerné de nouvelles canalisations à partir du château d’eau
jusqu’à la route du champ de foire pour pouvoir amener l’eau au syndicat des
eaux de la Guye.
La fibre a été mise en place sur la commune, nombreux travaux ont été
nécessaires : création d’armoires, passage souterrain de câbles ou installation en
aérien. Pour beaucoup d’entre nous, nous avons maintenant la possibilité de
bénéficier de la fibre, pour cela la société Orange a mandaté des agents dans la
commune pour vous proposer des rendez-vous afin de procéder à cette
installation à vos domiciles, si lors de leur passage vous n’avez pas pris de
rendez-vous, vous avez la possibilité de le faire par téléphone. Il faut savoir que
dans un délai court il n’y aura plus la possibilité de conserver le téléphone tel
que nous l’avons eu jusqu’à présent puisque tout le réseau cuivre sera supprimé,
il sera donc obligatoire de passer par la fibre.

Il a été également mis en place de nouveaux transformateurs électriques soit
pour connecter les panneaux solaires sur des bâtiments agricoles ou industriels
soit pour les besoins de la mise ne place de l’usine BGI.
Il est essentiel aujourd’hui de prendre en compte le réchauffement climatique, la
notion de respect de l’environnement devient primordiale, cela est vrai pour
nous mais surtout pour les prochaines générations. Le coût de l’énergie devient
une véritable préoccupation pour beaucoup d’entre nous, aussi nous avons pu
constater que nombreux sont ceux qui ont fait installer des panneaux
photovoltaïques sur leur toiture afin de réduire leur facture énergétique et
pouvoir profiter d’autoconsommation.
Au mois de juillet dernier, le gouvernement a demandé à toutes les communes
de déterminer des zones de développement d’énergie renouvelable :
photovoltaïque au sol, éolien ou encore géothermie. Nous avons actuellement
une demande de projet photovoltaïque émanant d’un particulier pour lequel nous
avons donné notre accord pour que soit établi l’étude de faisabilité.
Nous avons lancé une concertation pour les zones d’accélération des énergies
renouvelables afin de déterminer des zones où seraient possible l’installation de
panneaux solaires au sol ou éoliennes et dans le même temps déterminer des
zones d’exclusion. Vous pouvez donc nous faire part de vos suggestions soit par
mail à l’adresse de la mairie : communelaguiche@orange.fr ou noter vos avis
sur un registre à disposition à la mairie et ce du 1 er au 15 février 2024. Le conseil
délibèrera ensuite.
Dans le cadre de l’éolien, je sais la réticence de nombre d’entre vous à ce sujet,
aussi vous pouvez avoir l’assurance que la commune telle que vous la voyez
aujourd’hui ne donnera jamais son autorisation d’installation d’éoliennes sur les
terrains communaux.
J’aborderai maintenant un sujet délicat qui nous a demandé beaucoup de
réflexion, de déception aussi mais pour lequel malheureusement nous n’avons
pas beaucoup de pouvoir et de marche de manœuvre. L’école ; l’an dernier nous
avions appris le projet de suppression de poste à l’école maternelle ; nous nous
sommes rapprochés de Marizy pour mettre en place un regroupement
pédagogique entre nos deux communes, regroupement qui a été validé par les
deux villages ce qui a permis de maintenir l’école maternelle une année
supplémentaire afin d’étudier toutes les possibilités et dans le même temps
permettre à Nadine Lepoint de terminer sa carrière de professeur des écoles à La
Guiche. Après maintes réflexions et après avoir rencontré les élus du Rousset-
Marizy, après leur avoir fait visiter notre école maternelle et nous la leur, il nous
semblait que notre école maternelle était plus adaptée aux petits ; école de plain-
pied, présence de plusieurs assistantes maternelles, mam etc. C’est dans ce sens

que nous avons fait la proposition à Marizy d’accueillir à La Guiche tous les
enfants de maternelle La Guiche et Marizy, les enfants de l’élémentaire seraient
en revanche tous scolarisés à Marizy avec bien entendu un service de ramassage
scolaire. Proposition qui a été rejeté par l’ensemble du conseil municipal de
Marizy. Leur proposition : l’école maternelle des deux communes à Marizy, CP,
CE1 et CE2 à La Guiche, CM1et CM2 à Marizy. A ce jour rien est encore
défini, la décision devrait intervenir assez rapidement pour une mise en place à
la prochaine rentrée scolaire. J’ai malgré tout eu l’assurance par l’inspection
académique et la préfecture que si une deuxième fermeture devait avoir lieu, elle
ne se ferait pas à La Guiche, il faut aussi noter que l’avantage d’un RPI est que
pendant trois années nous avons l’assurance de conserver chacun une école, je
pense que nous finirons par trouver une solution qui sera bénéfique à nos deux
communes si proches géographiquement l’une de l’autre. Croyez-moi ce dossier
nous l’avons tous traité avec force, avec passion et avec la conviction que nous
devons tout mettre en œuvre pour sauver l’école, pour permettre à nos enfants de
bénéficier du meilleur environnement possible. Je m’interroge quand même sur
l’appellation Etablissement Recevant du Public, on nous impose des normes aux
niveaux de nos bâtiments, accessibilités, sanitaires, sécurité extrême, nous
faisons des travaux pour rentrer dans ces impératifs que je peux comprendre
puisqu’ils visent à donner à tous un maximum de sécurité. Alors ma question qui
reste en suspens est : comment se fait-il que nos enfants n’aient pas droit aux
mêmes traitements puisque l’école a le statut d’établissement recevant du
public ? apparemment personne n’est capable de me donner une réponse. Idem
sur le développement de la ruralité, comment peut-on développer un village en
fermant des écoles ? Ma conclusion sur ce sujet est qu’aujourd’hui en France on
ferme des écoles comme on ferme les lits dans les hôpitaux sans prendre en
compte le bien être de chacun et qui plus est dans le cas présent de nos enfants.
Dans tous les cas soyez certains que nous travaillons sur le terrain au plus près
de vous tous, de vos préoccupations. Nous nous efforçons de répondre au mieux
de vos interrogations.
Le Conseil Municipal s’associe à moi pour vous adresser à vous-mêmes et vos
proches, des vœux vraiment sincères et chaleureux. Que 2024 vous permette de
garder une bonne santé physique et morale, qu’elle soit propice à
l’épanouissement de votre vie personnelle, familiale, professionnelle et
associative.
Et n’oubliez pas que la mairie vous est ouverte tous les jours, n’hésitez pas à
venir nous rencontrer même pour un simple bonjour, la plupart d’entre vous
avez mon numéro de téléphone personnel, n’hésitez pas à vous en servir au
besoin ; nous sommes là pour vous.

Jocelyne MOLLET